A propos

La Convention sur les zones humides, appelée Convention de Ramsar, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Il existe plus de 2200 sites Ramsar à travers le monde. La Convention compte 169 Parties contractantes en 2016.

Pour rendre son action plus efficace sur le terrain, la Convention Ramsar a encouragé et soutenu le développement d’initiatives régionales. À ce jour, 15 initiatives régionales Ramsar sont approuvées par la Conférence des Parties contractantes. Ces initiatives ont vocation à être des moyens opérationnels de fournir un appui efficace pour améliorer la mise en œuvre des objectifs de la Convention et de son Plan stratégique, ainsi que pour renforcer sa visibilité dans des régions géographiques spécifiques, par la coopération internationale sur les questions d’intérêt commun relatives aux zones humides entre tous les acteurs nationaux et régionaux pertinents.

NigerWet est le Réseau Ramsar pour le bassin du Niger. C’est l’initiative régionale Ramsar visant à consolider la coopération et à renforcer les capacités relatives aux zones humides de l’important bassin du fleuve Niger en Afrique. NigerWet regroupe 9 pays dont : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte-d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigeria, et le Tchad. Les zones humides du bassin du Niger jouent un rôle de premier plan dans les différents pays concernés, aussi bien au niveau de l’environnement, de l’écologie, de l’agriculture, du climat et de la qualité de la vie en général. Pour la grande majorité des communautés, la vie économique et sociale est organisée autour des zones humides.

En savoir plus sur les initiatives régionales de la Convention Ramsar….